logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Sébastien Lagrave d’Africolor à Singani : “Clown bavard” sollicite un appui à la formation

Sébastien Lagrave d’Africolor à Singani : “Clown bavard” sollicite un appui à la formation

Culture |  | Nassila Ben Ali

image article une
Le directeur de la programmation du festival Africolor, en visite aux Comores, s’est engagé à “accompagner” la troupe comorienne dans le domaine de la formation, un des souhaits émis par ses dirigeants. Pour sa part, le principal animateur de la compagnie, Ben Ali Djamaldine Toybou, a dit “sa joie de recevoir une illustre personnalité du monde artistique” et souhaité que les échanges qu’ils ont eu ensemble “apporteront beaucoup à notre travail”.

 

Le directeur de programmation du festival Africolor, en tournée aux Comores, poursuit ses rencontres avec les artistes. Vendredi dernier, il s’est rendu à Singani, au sud de Ngazidja, pour s’entretenir avec les comédiens de la compagnie de clownerie “Clown bavard”.

Après les échanges entre Sébastien Lagrave et les membres de la troupe, l’ancien directeur de l’école primaire publique de Singani, Djoumoi M’madi Abdallah, a prononcé, au nom des autorités villageoises, un mot de bienvenu.

Il a appelé le directeur d’Africolor à soutenir la formation des membres de la compagnie “pour permettre à ces jeunes qui se sont dévoués au théâtre et à la clownerie, en particulier, de se perfectionner”. 

Même son de cloche pour le représentant du monde culturel de la localité, Athoumani Ahmed, qui rappellera l’historique de la localité en matière de culture, notamment de théâtre.

“En 1973, une troupe de théâtre a été créée à Singani par les élèves de l’époque. Cette troupe avait accepté l’adhésion d’autres enfants de la région pour promouvoir l’art dramatique”, a déclaré le professeur d’Anglais au lycée de Moroni.

Pour sa part, Sébastien Lagrave a encouragé les jeunes de la troupe à aller de l’avant et a promis de les accompagner dans le domaine de la formation, une des requêtes transmises par la Compagnie au directeur de programmation d’Africolor.

“C’est un plaisir pour moi de faire votre connaissance. Je n’imaginais pas voir du jonglage ici. Ce que vous faites est très intéressant. Je verrai comment faire pour vous accompagner”, a-t-il déclaré.

Après un spectacle composé de jonglage, de jets de feux et marionnettes, proposé par les comédiens, le principal animateur de la compagnie, Ben Ali Djamaldine Toybou, a dit “sa joie de recevoir une illustre personnalité du monde artistique” et souhaité que les échanges qu’ils ont eu ensemble “apporteront beaucoup à notre travail”. 

Plusieurs artistes comoriens ont déjà participé au festival Africolor en Seine Saint-Denis, à Paris, à l’instar du rappeur Cheikh Mc et du comédien Soumette Ahmed. Cette année c’est le chanteur franco-réunionnais Mounawar qui est programmé.


Commentaires