logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Adhésion des Comores à l’Omc : ‘‘Le plus important a été fait’’

Adhésion des Comores à l’Omc : ‘‘Le plus important a été fait’’

Économie |  | Ali Abdou

image article une
Les experts de l’Omc ont présenté les expériences des derniers pays ayant accédé à ce cadre commercial, à savoir les Seychelles et le Liberia, pour aider notre pays à pouvoir mieux préparer son dossier et être prêt à la réunion de décembre.

 

Depuis mardi 7 mars, une mission de l’Organisation mondiale du commerce (Omc), conduite par le président du groupe de travail pour l’accession des Comores à l’Omc, Luis Enrique Chavez Basagoitia, se trouve à Moroni pour une campagne de sensibilisation en vue de la prochaine conférence ministérielle de décembre 2017 à Buenos Aires, en Argentine.

>> Lire aussi : Accession des Comores à l’Omc Une mission d’experts internationaux à Moroni

Dans la matinée d’hier jeudi, une table-ronde ayant regroupé la délégation de l’Omc et les autorités comoriennes, a été organisée à la vice-présidence en charge de l’Economie pour ‘‘sensibiliser les hautes autorités du pays sur les enjeux, les défis et les opportunités de l’accession des Comores à ce cadre commercial multilatéral’’.

Ce fut l’occasion pour les autorités nationales de faire part de leurs interrogations sur les opportunités et les conséquences liées à l’affiliation des Comores à cette organisation mondiale.

Dans un bref exposé, les experts de l’Omc ont présenté les expériences des derniers pays ayant accédé à ce cadre commercial, à savoir les Seychelles et le Liberia, pour aider notre pays à pouvoir mieux préparer son dossier et être prêt à la réunion de décembre.

Le président du groupe de travail, Luis Enrique Chavez Basagoitia, a tenu à préciser que sa visite à Moroni entrait dans deux cadres différents, à savoir un aspect technique en tant président du groupe de travail, pour accompagner le secrétariat général de l’Omc et s’entretenir avec les responsables techniques des différents ministères.

L’autre aspect porte sur le processus d’accession lui-même. «C’est un aspect formel qui est fondamental sans lequel l’accession ne saurait se faire», précise-t-il.


Il a aussi insisté sur l’intérêt de l’Omc d’accueillir en son sein les Comores le plus tôt possible, soit d’ici la fin de l’année, pour qu’elles deviennent le 165ème pays membre. Chavez Basagoitia a enfin souligné que le plus important a été fait, a savoir la décision politique des Comores.

Maintenant, il reste l’adaptation de l’arsenal juridique du pays aux normes internationales pour mettre sa législation en conformité avec les règles du commerce international.

Commentaires