logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Economie et développement : Banati l'Héri se bat pour l'autonomisation de la femme

Economie et développement : Banati l'Héri se bat pour l'autonomisation de la femme

Économie |  | Abdou Moustoifa

image article une
L'initiative peut aider la femme comorienne à s'organiser et à mieux se prendre en charge. Cette action de Chomoni vise à limiter les flux des marchandes de la localité vers Moroni pour écouler leurs produits.

 

 Le samedi 1 avril, dans la localité de Chomoni ya wachili, le cabinet Espace Consulting procédera au lancement officiel de  l’association  Banati l’her dont le but est de ‘‘promouvoir l’autonomisation des femmes  de ce village, surtout celles qui travaillent dans le secteur primaire, pour qu’elles s’impliquent davantage dans le développement économique du pays’’.


Selon la présidente de Banati l’her, Yasmina Mze, cette initiative peut aider la femme comorienne à s’organiser et à mieux se prendre en charge. Elle s’étonne que la femme comorienne se soit aujourd’hui cantonnée dans la gestion des activités moins valorisantes. «Certes, la plupart des femmes n’a pas eu la chance de suivre une formation, mais elle ne se débrouille pas mal pour survivre. C’est en milieu rural que l’on rencontre cette situation. Donc, nous avons pensé à accompagner ces femmes ambitieuses à se structurer», a-t-elle dit.  


A en croire toujours sa présidente, l’Association Banati l’heri n’est que le début d’un vaste projet de son cabinet.  « En trois mois, nous avons réalisé une enquête dans les différentes localités avant de faire le choix de notre action. Si nous avons choisi Chomoni, c’est parce qu’elle est dans une situation inquiétante, même son marché est fermé», dira Karida Jaffar, l’une des promotrices du projet.

Et de préciser que cette nouvelle association vise à limiter les flux des marchandes de Chomoni vers Moroni pour écouler leurs produits. «Nous comptons créer d’autres associations dans les autres localités et nous allons organiser des formations  pour les sensibiliser sur la place de la femme et de ce qu’elle peut contribuer, quel que soit son travail, dans la société», a annoncé  Yasmina Mze.


Commentaires