logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Examens nationaux : L’Oec a publié la liste des candidats retenus

Examens nationaux : L’Oec a publié la liste des candidats retenus

Éducation |  | Abdallah Mzembaba

image article une
Au moment où 7.404, 6.568 et 5.975 dossiers de candidature, respectivement, au bac, au Bepc et au concours d’entrée en sixième, sont retenus par la commission de vérification, ce sont 571, 1.056 et 242 autres dossiers, dans le même ordre, qui attendent incessamment l’aval de la commission de recours. Ce sont en tout 20.346 dossiers que l’Oec de Ngazidja a reçus pour la session 2017.

 

Prévus en juillet prochain, les examens nationaux de fin d’année scolaire sont en cours de préparation. Dernièrement, la commission de vérification des dossiers a fait savoir que, sur les 20.346 candidats aux examens, 10.924 sont pour l’instant retenus.

Les recalés peuvent introduire un recours auprès d’une autre commission. Cette commission de recours devrait voir le jour d’ici la semaine prochaine afin d’étudier et passer au peigne fin les dossiers des candidats retenus ou non par la commission de vérification. Nizar Ali Idjihadi, directeur de l’Office des examens et concours (Oec) de Ngazidja, explique que les dossiers rejetés le sont à cause de la négligence des responsables des écoles.

A l’en croire, «il y a des dossiers qui n’ont tout simplement pas été cachetés ni signés ou encore des copies d’extraits d’acte de naissance non certifiées. C’est une preuve de négligence». A noter que la commission de vérification des dossiers est composée de plusieurs corps, dont l’inspection pédagogique, le syndicat des enseignants ou encore la coordination des écoles privées.

Celle de recours devrait suivre le même procédé. Actuellement, 571, 1.056 et 242 dossiers de candidature, respectivement, au bac, au Bepc et au concours d’entrée en sixième, sont en stand by. Tandis que dans le même ordre, 7.404, 6.568 et 5.975 sont inscrits auxdits examens. Evidemment, ces chiffres sont susceptibles de subir des changements lors de leur passage à la commission de recours.

Questionné sur les personnes suspendues par la commission de discipline suite aux triches de l’année dernière, Nizar Ali Idjihadi a répondu qu’il n’y avait aucune chance que ces personnes puissent faire les examens nationaux de cette année, à moins qu’elles changent de numéro d’identité nationale.

A titre d’information, sept personnes, six pour le Bepc et une pour le bac, se sont vues retirer leurs diplômes après les travaux de la commission de discipline.   

Commentaires