logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Exim Bank Prêt sur gage

Journée internationale de la femme : Une cérémonie organisée à la résidence de France avec quelques jours d’avance

FLASH

Journée internationale de la femme : Une cérémonie organisée à la résidence de France avec quelques jours d’avance

Une cérémonie ayant trait à la Journée internationale de la femme, qui sera célébrée dans quelques jours, a été organisée, hier, à la résidence de France, en présence d’une centaine de femmes de divers horizons. Cette célébration avait réuni une brochette de femmes ayant réussi en politique, dans la culture, l’éducation, les affaires, la santé ou encore le monde associatif.

Selon l’ambassadeur de France, Robby Judes, l’Union des Comores peut s’inspirer de ces femmes pour se projeter dans la modernité et faire des Comores un pays émergent à l’horizon 2030, «car il y a une vérité irréfutable, c’est de constater qu’il ne peut pas y avoir de développement sans égalité réelle entre hommes et femmes». Au cours de la cérémonie, le diplomate français a déclaré qu’un pays «quels que soient ses richesses ou son potentiel, ne peut accéder au développement sans la démocratie et la reconnaissance de la femme étant l’égal de l’homme».

Au sujet de cette égalité homme et femme, il a ajouté que la France avait mené ce combat pendant de longue années ; «ce combat n’est d’ailleurs pas terminé, mais notre République a suffisamment d’expérience pour accompagner dans ce domaine des pays partenaires en les aidant à atteindre cet objectif indispensable à l’émergence».

Dans son intervention, Robby Judes a assuré de l’engagement de son pays à apporter des solutions pour mettre un terme aux «violences faites aux femmes, aux mariages précoces, à la transformation de la femme à une machine à produire, à la négation de la liberté des femmes à trouver un mari de leur propre chef sans interférence du père, de l’oncle ou du frère, au déficit de scolarisation des petites filles».

Il témoigne de la volonté de la France de se trouver au premier rang des nations consciente du droit des femmes.