logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Exim Bank Prêt sur gage

El-Maarouf : l’Association Swiha Ndjema équipe le service des urgences

El-Maarouf : l’Association Swiha Ndjema équipe le service des urgences

Santé |  | Abouhariat Said Abdallah

image article une
La présidente de l’Association Swiha Ndjema a remis, hier, un lot de petits matériels d’urgence à El-Maarouf. Il s’agit d’un saturometre (appareil qui sert à mesurer l’oxygène dans le sang), des tensiomètres et stéthoscopes pour adultes et enfants ainsi que des thermomètres

 

C’est aussi la première fois que le service des urgences est équipé d’un tensiomètre pour enfants.

Un geste salué par les responsables du Centre hospitalier national, en l’occurrence le chef du service des urgences, le Dr Djabir Ibrahim. Selon lui, son service était jusqu’ici équipé d’un seul saturometre. ‘‘C’est aussi la première fois que le service des urgences est équipé d’un tensiomètre pour enfants’’.

 

 

A en croire le directeur du Chn El-Maarouf, la représentante de l’Association Swiha Ndjema a effectué un stage aux services des urgences et a vu comment fonctionnait le service. «Ce matériel va aider les urgences en attendant le chariot», dira Ali Mmadi. «Nous avions besoin de ce matériel. Le service des urgences est  là pour apporter les justes soins aux malades et éviter la mort injuste. Il n’y aura pas de justes soins sans matériels. On n’évitera pas la mort injuste si on n’a pas de matériels de surveillance», a fait savoir le chef du service des urgences.

 

 

Quant à la présidente de Swiha Ndjema, Hamadi Marie, elle a confirmé  que cette envie de soutenir le service des urgences est née suite au stage qu’elle y a effectué en 2015. «Nous sommes un groupe de personnes. Nous avons créé l’Association Swiha Ndjema avec l’objectif d’aider le service des urgences de notre pays. Etant infirmière, je connais l’importance d’un tel service dans un hôpital, et après mon stage, j’ai pu constater les différents dysfonctionnements qui existent au sein du service», dit-elle. Une collecte de fonds virtuelle a été organisée à travers la page Facebook de Swiha Ndjema. Le montant de l’opération, soit la somme 500 euros, a servi à l’achat et au transport du matériel.
 

Commentaires