logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Le chef de l’Etat visite le chantier de l’hôpital d’El-Maarouf : “Les travaux avancent bien plus rapidement que prévu”

Le chef de l’Etat visite le chantier de l’hôpital d’El-Maarouf : “Les travaux avancent bien plus rapidement que prévu”

Santé |  | Abouhariat Saïd Abdallah

image article une
Azali Assoumani s’est déclaré “satisfait” de l’évolution des travaux. Selon lui, “cela prouve l’engagement de la coordination, mais aussi des médecins et du personnel de la santé dans cet objectif auquel nous devons tous nous atteler pour aller de l’avant et les mener à terme par rapport aux objectifs fixés”. Le président a félicité et encouragé les acteurs de ce travail et demandé à toute la population, toute catégorie confondue à “apporter sa pierre à l’édifice”.

 

Le président Azali Assoumani a effectué, hier matin, une visite éclaire sur le chantier de construction du nouveau bâtiment de l’hôpital El-Maarouf. Effectuée en présence de la ministre de la santé, Fatma Rashid, de son conseiller dans le domaine, cette visite avait pour objet de constater le premier aspect des travaux de terrassements.

Sur ce chantier au niveau de la phase de terrassement, le chef de l’Etat a dit être «très satisfait» de l’évolution des travaux qui avancent plus vite que prévu. “Cela prouve l’engagement de la coordination, mais aussi des médecins et du personnel de la santé dans cet objectif auquel nous devons tous nous atteler pour aller de l’avant et les mener à terme par rapport aux objectifs fixés”.

Au cours de cette visite dominicale d’El-Maarouf, le président a saisi l’occasion pour féliciter et encourager les acteurs de ce travail et a demandé à toute la population toute catégorie confondue “apporter sa pierre à l’édifice”. «C’est un travail très important. La santé et l’éducation sont les secteurs les plus important, pour survivre, prospérer, et paradoxalement, ses deux secteurs sont ceux qui consomment et ne produisent pas, mais nous n’avons pas le choix.

“Comme pour l’université”

Le chef de l’Etat a tenu à précisé qu’en «attendant qu’il y’ait d’autres sources pour y investir, c’est l’Etat qui va financer la construction de l’hôpital. Je l’ai voulu ainsi pour que ça soit une fierté de la population comorienne comme ça été le cas pour l’Université».

De son coté, le consultant du gouvernement chargé des infrastructures, Moussa Dada, indique que les travaux de construction devront débuter fin octobre après l’appel d’offre international prévu en septembre. “Nous aurons un mois pour recevoir les offres, et j’estime que l’entreprise qui va faire les travaux sera sélectionné mi-octobre et à partir de là, on aura trois ans et demi pour exécuter le chantier”, dit-il. A en croire le consultant, l’appel d’offre sera lancé au niveau international car il n’existe pas encore d’entreprises comoriennes capable de mener à bien ce travail. L’hôpital s’étendra sur deux cent mètres de longueur pour une largeur de soixante onze mètres.

Sur un tout autre sujet, dans son intervention faite en shikomori, le président de l’Union s’est réjoui du bon déroulement des examens nationaux. Selon-lui, “le syndicat des enseignants a bien compris que l’enseignement concerne tout le monde car il s’agit de l’avenir de nos enfants. Une fois que les examens seront finis, nous allons discuter car tout problème a une solution”, faisant allusion aux revendication d’ordre salarial des enseignants. Il signale toute fois que “quand il y’a un problème, on cherche une solution, mais on ne crée pas un autre problème”.


Commentaires