logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Exim Bank Prêt sur gage

Transfert de certains services d’El-Maarouf : Le centre de santé communautaire Bernard Doucet en plein réaménagement

Transfert de certains services d’El-Maarouf : Le centre de santé communautaire Bernard Doucet en plein réaménagement

Santé |  | Abouhariat Saïd Abdallah

image article une
Le patron d’El-Maarouf, Ali Mmadi, a fait savoir que tous les services du centre hospitalier doivent déménager d’ici le 30 avril prochain. Et les services assurés par l'hôpital national de référence, dont un projet de reconstruction va être bientôt lancé, sont progressivement dispatchés dans différents centres hospitaliers proches de la capitale.

 

Au centre de santé communautaire Bernard Doucet de Mde ya Bambao, ce sont les ouvriers, affairés au réaménagement des locaux qui vous accueillent. Certains sont en train de creuser pour la canalisation de l’eau, pendant que d’autres mettent de la peinture.

 


Lire aussi : La démolition d’El-Maarouf interviendra à la fin du mois de mai


 

Dans un autre bâtiment un peu plus éloigné, d’autres personnes reconstruisent des chambres à l’aide de contreplaqués. C’est ce dernier bâtiment qui, à l’origine était destiné au service de santé militaire de la base de Mdé, qui va accueillir l’hospitalisation des services de médecine interne et générale. Près de 7 chambres avec à peu près 26 lits d’hospitalisation.


Une odeur de peinture, de la poussière, des matériaux hospitaliers ici et là, font le décor du bâtiment principal. Jusque là, le centre hospitalier Bernard Doucet ne fonctionnait presque pas. Seul un dentiste occupait une chambre et travaillait à titre privé.


Les autres chambres étaient inoccupées. Le centre de santé communautaire va accueillir  à partir du mois de mai prochain, les services de stomatologie, de médecine interne, de santé mentale, d’ophtalmologie, une annexe de laboratoire et une partie du service de cardiologie du centre hospitalier national dont un projet de reconstruction va être bientôt lancé.


Selon Ali Mmadi directeur d’El-Maarouf, Samba Nkuni a déjà accueilli le service de pneumologie pendant que la chirurgie et la maternité resteront à El-Maarouf. D’autres centres comme Mbuweni et le service de santé militaire seront renforcés pour le service de maternité.
 

Commentaires