logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Exim Bank Prêt sur gage

Caisse nationale de retraite : L’administration cherche à mettre de l’ordre dans sa base de données

Caisse nationale de retraite : L’administration cherche à mettre de l’ordre dans sa base de données

Société |  | Amina Abdou Mmadi, stagiaire

image article une
L’initiative est importante étant donné qu’elle permettra à la Caisse de retraite de connaitre exactement le nombre de ses membres. Il arrive, des fois, que l’administration ne soit pas au courant du décès d’un retraité et que la Caisse continuait à verser la pension à d’autres personnes sans le savoir, malheureusement.

 

Les responsables de la Caisse nationale de retraite ont rencontré, samedi dernier à la salle de conférence de l’Ecole de médecine et de santé publique (Emsp), de maires de différentes communes de l’archipel. Il s’agit d’une réunion de sensibilisation des nouvelles mesures de réformes de la structure. La Caisse nationale de retraite sollicitait, à travers cette rencontre, la collaboration des mairies dans la mise à jour de l’état civil des personnes retraitées.

Il s’est révélé important qu’un acte de décès soit délivré et communiqué en cas de mort d’un bénéficiaire d’une pension de retraite. La directrice générale de la Caisse nationale, Charif Assiata, a insisté sur cette nécessité de tenir à jour leur base de données, notamment l’état civil des personnes gérées par sa structure.

Ainsi, elle a invité les autorités de l’état civil dans les différentes communes du pays à travailler en étroite collaboration avec ses agents pour une meilleure gestion des pensions de retraite.

Sensibilisation

Cette initiative est importante étant donné qu’elle permettra à la Caisse de retraite de connaitre exactement le nombre de ses membres. La directrice de la maison a souligné qu’il arrive, des fois, à son administration de ne pas être au courant du décès d’un retraité et que ses services continuaient à verser la pension à d’autres personnes sans le savoir, malheureusement.

 

Les maires, présents à la rencontre, ont promis leur entière collaboration, malgré les différents obstacles, disent-ils, qu’ils rencontrent dans leur travail. Et pour leur faciliter la tâche, en ce qui concerne le cas des retraités, l’administration de la Caisse nationale leur a remis plusieurs listes de personnes retraitées.

Les officiers d’état civil des communes auront à confronter ces listes avec les registres de l’état civil et déceler les personnes décédées dans leurs communes respectives et figurant sur ces listes. Ainsi, la Caisse disposera d’une liste parfaite de ses membres.

La direction de la Caisse de retraite espère une meilleure sensibilisation de la population sur l’importance des actes de décès dans l’administration. Elle soutient que l’initiative permettra, si elle est suivie dans toutes les communes du pays, de mieux gérer beaucoup de situations.
       

Commentaires