logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Conflit entre Tsidjé et Salimani : La région d’Itsandra s’apprête à entériner une paix durable entre les deux localités

Conflit entre Tsidjé et Salimani : La région d’Itsandra s’apprête à entériner une paix durable entre les deux localités

Société |  | Ali Abdou

image article une
Pour le notable Mohamed Ahamada, les conflits qui menacent la paix dans la région sont, en majeur partie, le fait des cadres et politiques de la région. De son avis, pour qu’une paix durable y règne, il serait judicieux de rompre avec les nominations par complaisance.

 

Hier en début de journée, le député de la région d’Itsandra-Sud, Abdallah Tocha Djohar, a convié les cadres, les oulémas et la notabilité de sa circonscription à une réunion,  pour annoncer les résultats de leur tournée de deux jours dans les localités de Salimani et Dzahani-la-Tsidjé. Au cours de cette réunion au palais du peuple de Hamramba, tenue en présence de tout le gratin de cette région, l’élu a fait part de la volonté des deux localités d’enterrer la hache de guerre.

Selon lui, pour assurer l’apaisement, Salimani et Dzahani-la-Tsidjé se sont mis d’accord sur trois points : entériner une paix durable, procéder à l’évaluation des dégâts enregistrés et mettre en place des conditions qui éviteraient la reproduction d’événements violents de ce genre. L’évaluation des dégâts enregistrés consiste à examiner la possibilité de dédommager les victimes des casses, a expliqué le député.

Au sujet d’assoir les conditions nécessaires pour éviter la reproduction de tels événements violents, Tocha Djohar a insisté sur la volonté manifestée par les deux parties à pérenniser la paix entre les deux localités. A son tour, le notable Mohamed Ahamada, intervenant au nom de la région, a salué les efforts fournis par la commission pour parvenir à cette réconciliation, tant voulue et souhaitée par la région. Dans son intervention, le notable a loué la volonté manifestée par la région d’Itsandra toute entière  à accompagner toutes les démarches entreprises pour faire régner la paix.

«Pour qu’une paix durable règne dans cette région, les cadres et les politiques de la région devraient éloigner la notabilité des affaires politiques». Selon-lui, il est temps que les politiques mettent fin aux nominations par complaisance pour accorder les postes à ceux qui les méritent vraiment. «De cette manière chacun aura la place qui lui revient, les notables s’occuperont de leurs affaires, les politiciens de la politique, ainsi la paix règnera à Itsandra».   

Aux termes de la rencontre, la commission a pris l’engagement que dans les jours à venir, elle réunira la région à Ntsudjini, pour enterrer pour de bon ce conflit qui a assez duré. Pour le bon déroulement du travail, la commission a été élargie, l’ancien ministre Djaffar M’madi et deux consultants des localités concernées ont ainsi rejoint l’équipe. Selon Tocha Djohar, la mission de la commission élargie consistera à «élaborer le document stratégique du module de financement, ainsi que la manière de procéder au dédommagement de ceux qui sont touchés» par ces actes de violence.


Commentaires