logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Energie : Organisation des assises nationales lundi prochain

Energie : Organisation des assises nationales lundi prochain

Société |  | Nazir Nazi

image article une
Le coordinateur des assises, Soilih Zile, a fait un tour d’horizon sur les assises nationales de l’énergie tout en précisant les différentes thématiques qu’y seront abordés. Selon lui, ce seront des journées de reprise et de discussions sur les stratégies énergétiques des mandatures précédentes pour dégager une feuille de route pour assurer la sécurité énergétique du pays à court, moyen et à long terme.

 

Le vice-président en charge du ministère de l’Energie, Djaffar Ahmed Saïd, a convié les partenaires au développement des Comores, hier, pour leur informer de l’organisation des assises nationales sur le secteur de l’énergie, prévu du 14 au 15 août.

Durant ces deux jours, les participants vont réfléchir et discuter sur la stratégie énergétique du pays pour les Comores d’ici 2030. Selon le vice-président chargé du ministère de l’Energie, cette initiative a pour objectif de permettre le pays d’accomplir sa sécurité et son indépendance énergétiques à travers une solution énergétique durable et pérenne.

 

Des réflexions s’imposent d’ores et déjà parce que les centrales électriques nouvellement investies au niveau des trois îles ne sont autres qu’une solution d’urgence.

 

Au sujet de la tenue de ces assises, Djaffar Ahmed a précisé «l’idée a tout d’abord été exposée en conseil des ministres, nous avons travaillé trois mois durant pour bien élaborer l’organisation de cette rencontre».

Dans son intervention, le vice-président a tenu à informer qu’en dehors de ces assises, les membres du gouvernement vont se réunir en séminaire sur l’énergie afin d’impliquer davantage les décideurs politiques «Il a été nécessaire de vous réunir aujourd’hui, pour vous informer de l’organisation des assises de l’énergie».

Au terme de son intervention, le vice-président a déclaré qu’après l’énergie, des assises nationales sur l’émergence vont bientôt être organisées.

Sécurité énergétique

A son tour, coordinateur de cette rencontre, Soilih Zile, a effectué un tour d’horizon sur les assises nationales de l’énergie tout en précisant les différentes thématiques qu’y seront abordées. Nous allons discuter sur les stratégies énergétiques des précédents régimes pour dégager une feuille de route afin d’assurer la sécurité énergétique du pays à court, moyen et à long terme.

Dans son intervention, le coordinateur des assises a insisté sur le fait que le gouvernement et tous les décideurs politiques de tous les niveaux doivent s’approprier les assises nationales parce que l’énergie est le socle de l’émergence à l’horizon 2030.

«Il y a une stratégie qui sera exposée durant ces journées avec un plan d’action qui a été élaboré. Des questionnements qui restent encore et que nous allons les poser sur la table, pour lesquels nous allons solliciter les contributions de tout un chacun. Des tables rondes seront organisées par des experts et des entrepreneurs comoriens. D’autres aussi sur la gouvernance et la transition énergétiques auront lieu», a-t-il fait savoir.

Le coordinateur a également énuméré, comme sujets au menu des assises, les différentes voies et moyens pour alléger le coût énergétique, des mesures d’accompagnements «parce que la vision énergétique est synonyme de financement», les formations des ressources humaines et les bonnes pratiques.

Contributions des partenaires

De leur côté, les partenaires au développement aux Comores ont salué l’initiative avant de soulever quelques interrogations sur l’organisation des assises et tables rondes. En l’occurrence, les attentes exactes des assises, les contributions des partenaires au niveau des assises, la prise en compte des expériences des pays émergents en matière d’énergie tels que le Cap-Vert pour des témoignages, ainsi que la publication de la stratégie énergétique qui sera exposée lors des assises.

 

 

«Toutes les informations nous ont été données par rapport au déroulement des travaux. Un des points clé du Gouvernement actuel est le développement de l’énergie et son impact sur l’économie et sur le développement du pays. Tous les partenaires au développement y seront présents. En tant que Système des Nations-Unies, je ne fais que réaffirmer la disponibilité du Snu à accompagner les Comores dans son chemin vers la sécurité énergétique», a affirmé Rosa Soares Dasilva qui représentait le Système des Nations-Unies durant la réunion d’information.

Commentaires