logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Exim Bank Prêt sur gage

Recensement général de la population : La Banque mondiale débourse 2.5 millions de dollars pour appuyer l’opération

Recensement général de la population : La Banque mondiale débourse 2.5 millions de dollars pour appuyer l’opération

Société |  | Abdou Moustoifa

image article une
Prévu en septembre prochain, le recensement général de la population vient de bénéficier d’un appui financier de la part de la Banque mondiale. Une partie de cette somme sera consacrée à l’amélioration des travaux de l’inseed.

 

Le ministre des Finances, Saïd Ali Chayhane, et la représentante de la Banque mondiale, Coralie Gevers, ont procédé hier, jeudi 16 mars, à la signature d’une convention portant sur le financement du prochain recensement général de la population. La Banque mondiale vient, en effet, de mettre sur la table une enveloppe de 2,5 millions de dollars pour appuyer l’opération.


Selon lui le représentant du Fnuap à Moroni, la réalisation de ce recensement permettra de définir les besoins de la population ainsi que les défis auxquels doivent faire les Comores. Elle aidera surtout le gouvernement à ‘‘avoir une vision globale afin d’adopter une politique de développement qui s’inspire des réalités  socio-économiques du pays’’.

Le diplomate onusien a appelé l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (Inseed) à  mettre les bouchons doubles dans la conduite de cette campagne de recensement. Il a insisté sur la communication afin que la population puisse être sensibilisée sur la nécessité  de ces enquêtes.



Définir une vrai politique de développement

A son tour, la représentante de la Banque mondiale a montré l’importance de ce recensement. Elle a expliqué que ce processus était le levier de toute forme de développement  du pays. «Tous les  ministères, que ce soit celui de l’Education ou autres ont besoin de données fiables sur le niveau de vie des citoyens. Donc, connaitre le nombre exact de la popluation offre à ces instituions une meilleure opportunité de concevoir leurs projets de développement», a-t-elle insisté.


Enfin, le ministre des Finances a tout d’abord remercié l’appui et l’accompagnement de la Banque mondiale ainsi que des autres partenaires financiers pour réaliser, en amont, les étapes préliminaires. Il soulignera que le prochain recensement, soit la 4ème phase, permettra de poser les jalons solides et stratégiques de sa politique de développement. Le directeur général de l’Inseed, Ahmed Djoumo, estime que cette coquette somme facilitera les travaux de son institution.

A l’en croire, le 1.2 million va être dédiés au recensement pendant que le reste servira à renforcer les activités et les statistiques de l’Inseed. «Nous avons planifié des enquêtes pour l’année prochaine. Celles-ci auront comme objectif de connaitre le taux de la pauvreté, le PIB ainsi que d’autres indices socio- économiques»  a-t-il fait savoir.

Commentaires