logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Chan 2018. Comores vs Namibie, dimanche à Moroni : “Nous allons tout faire pour avoir notre place au Kenya”

Chan 2018. Comores vs Namibie, dimanche à Moroni : “Nous allons tout faire pour avoir notre place au Kenya”

Sports |  | Elie-Dine Djouma

image article une
La qualification devient une affaire d’Etat ou presque et, selon le ministre des Sports, “le pays va faire tout le nécessaire pour avoir sa place au Kenya en 2018. Les Cœlacanthes locaux sont en stage depuis trois jours à l’académie Twamaya à Mitsamihuli où ils préparent cette confrontation avec les Braves Guerriers namibiens.

 

L’équipe des Comores recevra, dimanche au stade de Moroni, la sélection de football de Namibie pour le dernier tour éliminatoire du Championnat d’Afrique des Nations. Le vainqueur de la double confrontation entre les deux adversaires se qualifiera pour le cinquième Chan au Kenya l’année prochaine.

La Fédération comorienne de football essaye de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que ce rêve devienne réalité. Hier, sa secrétaire générale, Mariyatta Abdou Chacour a déclaré que tout se passait “comme prévu” pour le match aller.

«L’équipe suit son stage à Mitsamihuli. Une commission s’occupe de la billetterie, des questions de sécurité et de l’organisation du match. On peut dire que tout va bien, pour l’instant, pour la préparation de cette rencontre dont nous comptons la remporter à tout prix». Pour sa part, le sélectionneur des Cœlacanthes locaux, Mohamed Chamité Abdérémane assure que son équipe est prête à affronter les Namibiens.

 

Certes, la Namibie est une grande équipe, mais mon staff technique et moi avons préparé un groupe qui aura son mot à dire face aux Namibiens. Les garçons ont un moral de fer et sont conscients de l’importance de l’enjeu.

«Un match important»

Les coéquipiers de Faouz Faidine sont en stage depuis trois jours à l’académie Twamaya à Mitsamihuli. Les Comores vont rencontrer la Namibie ce dimanche sur la dernière ligne droite des qualifications de 2018. Le sprint final aura lieu au stade de l’Indépendance de Windhoek, la capitale namibienne, le 20 août.

La formation nationale de Namibie part favorite sur le papier après sa victoire (1-0) du 20 juillet 2008 lors de la coupe Cosafa en Afrique du sud. Bien que cette statistique semble vieille, la Namibie a, sans conteste, une grande expérience à ce niveau de la compétition contrairement aux Comoriens qui sont, seulement, à leur troisième éliminatoire dans l’histoire. Mais pour l’entraineur Mohamed Chamité,

 

jouer à domicile constitue un avantage pour l’équipe locale quel que soit l’adversaire. Nous serons devant notre public dans un stade que nous espérons voir remplis comme un œuf. Nous espérons la présence de l’autorité publique pour venir remonter le moral des joueurs, à la veille du match. C’est important pour nous et pour les fans de l’équipe.


La qualification des Comores au Chan 2018 devient une affaire d’Etat ou presque. Le tout nouveau ministre des Sports, Salim Mahamoud, rappelle, à ce propos, que le pays va faire le nécessaire pour avoir sa place au Kenya en 2018.

Mais qu’il fallait, pour ce faire, que tout le monde mette le paquet lors de ces deux matchs contre la Namibie. “En ce qui le concerne, concluait le ministre, le gouvernement est prêt à pousser et à aider l’équipe». Pour ce membre de la fédération de football, Saïd Ali Saïd Athoumane, la gestion du match est sous la responsabilité de l’association Union des clubs de Moroni.

Selon lui, les frais d’entrée au match seraient fixés à 1.000, 2.500 et 5.000 francs pour la tribune Vip.
Tous, donc, au stade de Moroni dimanche à 15 heures !



Commentaires