logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Exim Bank Prêt sur gage

Course des femmes 2017 : La septième édition sera-t-elle organisée bientôt ?

Course des femmes 2017 : La septième édition sera-t-elle organisée bientôt ?

Sports |  | Elie-Dine Djouma

image article une
La septième édition de «La Course des femmes» n’a pas eu lieu en mars dernier, contrairement à la tradition. Mais l’association promotrice de cette course exclusivement féminine, «Femme en mouvement», ne semble pas avoir baissé les bras. Elle compte l’organiser, une fois qu’elle aura les moyens financiers nécessaires qui sont évalués à près de 6 millions de francs.

 

L’association initiatrice de la Course des femmes, «Femme en mouvement», est en crise cette année. A tel point qu’elle n’a pas pu organiser, en mars dernier, la septième édition de sa mythique course dédiée, depuis 2009, aux femmes. La course de 3,5 km s’était toujours déroulée dans la capitale fédérale, Moroni, au mois de mars.

Cette année, l’association n’a pas pu mettre les siennes en compétition.L’une de ses fondatrices, Nouhère Bafakihi, a expliqué à Al-watwan les raisons de ce «retard» dans l’organisation de la septième édition. «Nous avions tout prévu, mais les moyens financiers font défaut.

Nous ne voulons à quel prix manquer l’édition de cette année, mais nous n’avons aucune solution de nous en sortir, pour l’instant», dit-elle.Le budget est estimé à près de 6 millions de francs. La Course des femmes est toujours organisée en marge de la célébration du 8 mars, la Journée internationale de la femme.

 

Opportunités

Le mois de mars est, certes, passé mais Nadhufa Ahamadi estime que «nous pourrions célébrer cette journée avec nos coureuses à notre manière. D’autant plus que plusieurs équipes féminines de footing, que ce soit de la capitale ou de sa périphérie, ne cessent de nous contacter pour savoir quand elles auront droit à leur course».

Il est vrai, insiste-elle, que la préparation de la course et son organisation pourrait demander un peu plus de temps, mais «on pourra toujours l’organiser si nos partenaires réagissent à nos demandes de soutien», plaide-t-elle. Cette course, qui a été toujours organisée en collaboration avec la Fédération comorienne d’athlétisme, a permis de détecter plusieurs coureuses.

Fatima Dhakrina, Frahati Ali M’sa et Hayate Ahamada, entre autres, ont été découvertes lors de ses premières éditions. Ces jeunes femmes ont longtemps fait parler d’elles dans les courses de demi-fond, en représentant les Comores aux Jeux olympiques des jeunes de Najing en Chine, aux Jeux des îles de 2011 et 2015, au Semi-marathon et marathon de Maurice, à La Réunion en 2013, pour ne citer que ces quelques rendez-vous.

Par ailleurs, Femme en mouvement a pris part à la course de 5 km de Dubaï en 2013 et en 2014 avec les deux coureuses et les deux officielles que sont, respectueusement, Fatima Saïd Bakar, Hadidja Ali Moundhirou, Faika Mahamoud et Soibra Chakira.

En plus de ces opportunités, la «Course des femmes» a permis d’attirer de nombreuses femmes à la pratique du sport, rappelle Nouhère Bafakihi.             

Commentaires