logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

D2 de Ngazidja : Lourdes sanctions contre Mbeni, Mwandzaza et Singani

D2 de Ngazidja : Lourdes sanctions contre Mbeni, Mwandzaza et Singani

Sports |  | Elie-Dine Djouma

image article une
Le championnat suivra son cours avec un œil attentif sur les trois formations sanctionnées. La commission d’homologation et de discipline (Chd) semble décider à protéger les officiels des rencontres et à ne plus tolérer que des terrains de jeu se transforment en lieu de conflit.

 

La huitième journée du championnat de deuxième division de Ngazidja a été une chaine de sanctions pour plusieurs clubs. Au terme des matchs, des rapports dénonçant des comportements antisportifs dans plusieurs stades ont été adressés à la commission d’homologation et de discipline (Chd).

Résultats : des clubs ont été sanctionnés. La plus lourde de ces sanctions sera infligée contre l’Us Mbeni. «Malgré les sanctions infligées aux supporters de l’équipe Us Mbeni, ils récidivent en agressant un officiel du match entrainant une interruption de celui-ci», indique le procès-verbal de la Chd du 8 mai dernier.

Le même Pv n°017-08/Chd/Lfng précise : «quatre points sont retirés au club Us Mbeni au classement provisoire du groupe B de la D2 régionale. Le reste de ses rencontres seront joués avec une délégation réduite de vingt-cinq personnes, joueurs, staff technique et dirigeants».

Le même club a écopé d’une amende de 150.000 fc à payer avant la prochaine journée. L’Us Mbeni a été punie sur la base des dispositions particulières de l’article 28, page 39 des règlements de football. Mbeni a subi cette punition après sa cuisante défaite, six buts à un, contre Avenir des Comores de Moroni.

Le médecin s’y met

Pour son grade, le médecin d’Angelus de Mwandzaza écope d’une suspension ferme de deux ans, pour avoir donné un coup de poing volontaire à un officiel du match qui opposait son club à l’Us Mbeni, lors de la septième journée. Le vilain geste du toubib a été fait après le match ce qui, semble-t-il, a contribué à rendre sa sanction un peu plus sévère.

La commission d’homologation et de discipline a sévi, également, contre le club de Singani-ya-Hambuu, Eruption, qui sera sévèrement sanctionné après une agression de l’ensemble de ses supporters contre les officiels, selon le Pv n°017-08/Chd/Lfng, des rencontres de la huitième journée de D2 de la poule A.

Cela suite à la défaite de leur champion, un à zéro, face à Victoire club de Simbusa-ya-Mbadjini. La Chd a décidé de retirer trois points du club au classement général. Par ailleurs, le club est condamné à «disputer le reste de ses rencontres avec une délégation réduite à vingt-cinq personnes, joueurs, staff technique et dirigeants», rapporte le procès-verbal signé par le vice-président de la Chd, Abdallah Mzé. Sans compter une amende de 100.000 francs.

Le championnat poursuivra son cours avec un œil particulier des instances dirigeantes du football de Ngazidja sur les trois équipes sanctionnées. En effet, des clubs qui ont été relégués en troisième division en 2013 et 2014, sont revenus en D2 avec, malheureusement, le même état d’esprit : le manque d’esprit sportif.


Commentaires