logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Infrastructures sportives : Réfectionne des deux stades de Ntsudjini

Infrastructures sportives : Réfectionne des deux stades de Ntsudjini

Sports |  | Elie-Dine Djouma

image article une
La Fondation “Salim Saadi”, qui finance les deux projets, juge “utile” de s’investir dans le football et le basketball, “des disciplines populaires qui peuvent être les vecteurs de beaucoup de choses et notamment de l’épanouissement des jeunes”, selon son fondateur, Salim Saadi, un membre de la diaspora comorienne de France, natif de cette ville du centre de Ngazidja.

 

Les deux stades de Ntsudjini, un de basketball et un de football, bénéficient d’un projet d’aménagement de la Fondation “Salim Saadi”.

Le premier est en chantier depuis dimanche dernier. Les premiers travaux consisteront  à la construction de gradins. Suivra ensuite le réaménagement de l’espace de jeu et l’élévation des clôtures de sécurité.

Des travaux entièrement financés par la Fondation Salim Saadi. «Nous avons jugé utile de nous investir dans le sport et, particulièrement, dans le foot et le basketball, des disciplines populaires qui, aux Comores, peuvent être les vecteurs de beaucoup de choses et notamment de l’épanouissement des jeunes”, a déclaré Salim Saadi, un membre de la diaspora comorienne de France, natif de Ntsudjini.

Salim regrette que le pays ne leur accorde pas suffisamment d’importance. Son projet a mobilisé la jeunesse de Ntsudjini qui l’a accueilli à bras ouvert. Le capitaine de l’équipe Atomic football, Allaoui Saïd, se réjouit de l’initiative.

 

Nous ne pouvons que profiter de ce grand soutien en apportant notre pierre à l’édifice. Chacun essaie d’aider le sport local à sa manière et suivant ses moyens.

 

Selon lui, il s’agit là d’un “projet grandiose” qui doit motiver tout le monde pour faire avancer les travaux.
Le stade de football, sis sur le site dit de Shayani au nord de la localité, doit accueillir une nouvelle pelouse.

Une société comorienne a été chargée du nivellement du sol et les travaux doivent débuter dans une semaine au plus tard, si l’on en croit le président d’Atomic, Ahamada Toiha, qui estime que le stade pourra accueillir des matches “dès la seconde partie du championnat”.

 

Objectif, l’élite!

Pour l’heure aucune des parties concernées n’a souhaité divulguer des chiffres pour ce projet dont les premiers travaux de réfection du stade de basketball ont démarré en présence de la presse locale.

Atomic football, qui a reçu, également, un grand lot d’équipements sportifs, dont une vingtaine de godasses, toujours de la Fondation Salim Saandi, évolue en troisième division. S

on partenaire officiel a établi un plan d’évolution du club sur les cinq ans à venir. “Si tout se passe comme prévu, l’équipe doit monter en D2 rapidement pour accéder à l’élite dès 2019”.


Commentaires