logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Match Comores vs Maurice : Le gouvernement affirme son soutien aux Coelacanthes

Match Comores vs Maurice : Le gouvernement affirme son soutien aux Coelacanthes

Sports |  | Elie-Dine Djouma

image article une
Depuis mercredi, au terme du conseil des ministres hebdomadaire, le gouvernement de l’Union des Comores a donné son accord de soutenir les Cœlacanthes. Les ministres des Sports, des Finances et le secrétaire général du gouvernement sont chargés en ce qui leur concerne, de l’organisation et du déroulement dans de bonnes conditions des rencontres Comores vs Maurice, des 24 et 28 mars.

 

En conseil de ministres, mercredi dernier, le gouvernement comorien a exprimé son engagement à apporter un appui à la participation des Cœlacanthes à leurs deux prochains matchs, aller et retour. Les rencontres Comores versus Maurice des 24 et 28 mars prochains auront donc bel et bien lieu. C’est ce qu’on a appris du compte rendu fait jeudi par le porte-parole du gouvernement et ministre de l’Information. Mohamed Daoud a déclaré que «le gouvernement a été informé des programmes de l’équipe nationale de football, les Cœlacanthes.

Cependant, il a été décidé au cours du conseil de ministres que les ministres des Sports, Salime Mohamed Abdérémane, et celui des Finances, Saïd Ali Said Chayhane, et le secrétaire général du gouvernement, Hamadi Idaroussi, vont se charger de l’organisation de ces rencontres». Pour le budget financier de la double-confrontation, la Ffc l’a estimé à 50 millions de francs comoriens. Donc, la première rencontre de ce choc régional opposera, le 24 mars au stade international de Mitsamihuli, les Coelacanthes au Club M.

 

 

Il s’agit des matchs entrant dans le cadre du tour préliminaire de la Coupe d’Afrique des Nations, Cameroun 2019. Selon la Fédération de football des Comores (Ffc), la décision du gouvernement apporte une grande motivation à son équipe technique pour mieux préparer le match. «Nous sommes contents pour la réaction du gouvernement. Il nous a rassuré que nous devrions continuer à œuvrer pour ce match, selon nos compétences et moyens», a dit le président de la Ffc, Tourqui Salim.

Après le gouvernement, place à l’appel d’offres

Pour le staff technique la décision du gouvernement a été une bouffée d’oxygène. Cette équipe, dirigée par Amiredine Abdou, a avancé avoir déjà beaucoup travaillé sur ce match. «Ça nous aurait étonné si la décision du gouvernement était le contraire. Nous allons maintenant essayer de multiplier les efforts pour pouvoir répondre prochainement aux attentes du peuple comorien. C’est un match dur et difficile car, sur le papier déjà, Maurice est favori», dit-il. Certes, le Club M a toujours été au-dessus des Cœlacanthes lors de leurs précédentes confrontations. Sur trois matchs disputés entre 2011 et 2015, Maurice s’est imposée deux fois avec toujours le même score de 2 buts à rien. Et la dernière fois que les deux formations nationales ont croisés les fers, sur la pelouse de Mitsamihuli, elles se sont séparées après un nul vierge. Ce match comptait pour le tour préliminaire du Championnat d’Afrique des Nations, Rwanda 2016.

 

 

Le public comorien espère bien que cette quatrième fois sera la bonne pour les Cœlacanthes. Et pour que le résultat soit reluisant ce vendredi 24 mars à Mitsamihuli, la fédération nationale de football doit désormais s’atteler à l’organisation de la compétition. Le lancement de l’appel d’offres pour la prestation des services de la billetterie et la confection des banderoles d’encouragement de l’équipe nationale doivent intervenir très bientôt pour relancer la préparation du match.

Les fans des Coelacanthes avaient une grande soif de voir leur club se mesurer avec un adversaire de la région, compte tenu de ses dernières performances. C’est donc chose possible ce 24 mars. C’est aussi une charge sur les épaules d’Amiredine Abdou et une affaire des coéquipiers de Nadjim Abdou de relever ce défi. Les Comoriens et le gouvernement sont tous derrière pour les pousser vers la victoire.



Commentaires