logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Présidence de la Caf : Le Malgache Ahmad détrône Hayatou

Présidence de la Caf : Le Malgache Ahmad détrône Hayatou

Sports |  | Elie-Dine Djouma

image article une
Le mandat de trop. Out Issa Hayatou. Après trente ans à la tête de la Confédération africaine du football, le patriarche a été hier battu à Addis-Abeba par 34 voix contre 20; il doit céder le fauteuil au Malgache Ahmad, qui vient donc de démentir tous les pronostics.

 

Un roi est tombé. Le grand patron de la Confédération africaine de football (Caf), Issa Hayatou, a chuté hier à Addis-Abeba en Ethiopie lors du vote du président de la Caf. Désormais, c’est le Malgache Ahmed Ahmad qui officie à la tête de la plus grande instance de football du continent. Contre toute attente, il a écrasé le vieux lion par le score sans appel de trente-quatre voix contre vingt.

Il s’agit d’une victoire à la fois sportive et diplomatique pour Madagascar qui, grâce à une campagne souterraine, a pu déraciner le baobab Hayatou. Il faut dire qu’Ahmed a pu aussi compter sur le soutien de tous les pays d’Afrique australe membres de la Cosafa dont les Comores. Après l’intention affichée le 9 mars par la Fédération de football des Comores (Ffc) de soutenir le sortant, le gouvernement a du, en effet, taper du poing sur la table.

Il n’était pas question de porter notre voix sur un autre candidat que le Malgache. L’instance de Tourqui Salim a du donc rentrer dans le rang. Depuis plus d’un trimestre, le responsable national du football féminin, Saïd Ali Saïd Athoumane, plaidait pour un soutien au voisin malgache aux dépens de docteur Issa Hayatou. Mais, la Ffc ne l’entendait de cette oreille.

Pour se mettre à l’abri dune mauvaise surprise, le gouvernement avait choisi le vice-président de la Ffc, le colonel Youssouf Idjihadi, comme délégué comorien aux urnes. Et le conseiller du président chargé des Sports, Ahmed Abdallah Salim, a accompagné la délégation nationale pour s’assurer que le choix du gouvernement allait être respecté.

Fin du règne de Hayatou

Issa Hayatou, âgé aujourd’hui de 70 ans, a donc perdu contre Ahmad (54 ans). Pour le continent, ce changement valait la peine, après avoir connu un seul dirigeant de son ballon rond pendant vingt-neuf ans. Ahmad est aujourd’hui ministre de la Pêche de Madagascar. Premier président de l’Union des fédérations de football de l’Océan indien (Uffoi), il connait bien les Comores.

On lui prêterait même des origines comoriennes. En confiant sa direction à Ahmad, la Caf a décidé de partir d’un nouveau pied. Notre pays peut aujourd’hui beaucoup espérer d’Ahmad pour le développement de son sport favori.


Commentaires