logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

« Journée Nationale Mbae Trambwe ». Les festivités débutent ce lundi

« Journée Nationale Mbae Trambwe ». Les festivités débutent ce lundi

Culture | -   Dayar Salim Darkaoui

image article une
La Fondation Mbae Trambwe celèbre, du lundi 14 au 17 juillet la "journée nationale Mbae Trambwe” à Kwambani ya Washili, où est originaire le célèbre roi-poète comorien du XVIIIème siècle Trambwe wa Mlanao dit “Mbae” Tambwe. Parrainé par le gouvernorat de Ngazidja, la mairie de Washili ya djuu ainsi que l’association Mbeni-Ngoma, l’événement débutera par une conférence présentée par Saïd Ahmed Mouhyiddine sur la “pensée religieuse” du célèbre poète-philosophe.

 

 

Des activités culturelles et artistiques sont prévues parmi lesquelles des danses traditionnelles présentées par des associations de la ville et de la région et des expositions d’art-plastique. Des peintres, des photographes et des écrivains, à l’instar d’Abdoulatuf Bacar, Nadjlou Abdelfatah et Wadjih Abderemane, se succéderont pour parler de leurs activités et rendre hommage à cette grande figure de la poésie comorienne. “Un défilé de mode traditionnelle sera en outre à l’honneur avec des stylistes et des mannequins de la place afin de donner sens et valoriser ces modes vestimentaires en voie de disparition”, a indiqué le coordinateur de la fondation, Elarif Hassane.


Il est prévu, le 16 juillet, une veillée poétique et artistique qui verra la participation du poète Mab Elhad, mais également d’autres slameurs de l’association Art 2 la plume. Cette journée sera clôturée par un mini concert de Mwegne M’madi et Papalote. Le mercredi 17 juillet, l’”Evènement Trambwe” prendra fin avec la cérémonie officielle en présence de la gouverneure de Ngazidja. “Toutes les conditions sont réunies pour que cet Evénement Trambwe se déroule “dans les meilleurs conditions possibles”, a assuré le chargé de l’organisation, Saifillah Ibrahimn.

 

Initiée en l’an 2000 sous l’impulsion de l’ancien ministre de l’Education nationale et de la Culture, le colonel Ahmed Sidi, dans le sillage de la célébration du Festival Itinérant de la poésie internationale africaine, la Journée nationale Mbae Trambwe célèbre la mémoire de cet homme qui aura marqué l’histoire du pays. Il était sultan, poète et philosophe né vers 1735 et mort en 1815 à l’âge de 80 ans. 

 

Commentaires