logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Musique à l’Af de Moroni : Reprise du concours de twarabu, ce vendredi

Musique à l’Af de Moroni : Reprise du concours de twarabu, ce vendredi

Culture | -   Dayar Salim Darkaoui

image article une
La deuxième soirée du concours de twarabu de l’Alliance française de Moroni, initialement prévue le 29 mars, aura lieu vendredi prochain. Au programme : Amin d’Irohe, Les Atomes de Ntsudjini et Udzima des Comores de Fumbuni.

 

Pour cette reprise, le calendrier du concours a quelque peu été revu. Les soirées sont reprogrammées tous les sept jours. Association Amin de Irohe ya Washili, Les Atomes de Ntsudjini et Udzima des Comores de Fumbuni, donc, dans quatre jour. Ensuite, Nour El Zaman de Kwabani ya Washili, Hiyari Nour de Ndruani et Shenkeza Music de Herumbili ya Hamahame, le 19 avril. Et enfin, le 26 avril, Wanantsi, Awladi Nur de Dimani et l’association des handicapés Shiwe Musicomoros. La finale est prévue le 28 juin. Pour rappel, ce concours de twarabu a été initié par l’Alliance française de Moroni, dans le but de redonner vie à cette musique traditionnelle comorienne. Quatorze orchestres au total ont répondu à l’annonce. Douze ont été sélectionnés au lieu de six comme il avait été prévu .initialement. Ils sont repartis en quatre groupes de trois orchestres. La première des quatre soirées a eu lieu le vendredi 15 mars. Elle a vu se produire, sur le terrain de basket de l’Alliance, Mi-Sambeco de Mitsamihuli, Miad El Comores de Mvuni et Utamaduni des Comores.


Une dizaine de grilles d’évaluation est prise en compte par le trio du jury, formé du directeur de l’Af, Jean-Rémy Guédon, de l’artiste Bourguiba et de la chargée de communication de l’institution culturelle française, Salim Abdourazak Hafsoit. Sera pris en compte, évidemment, la prestation musicale, mais aussi les costumes et la scénique.
Les trois orchestres qui se sont produits lors de la première soirée se sont distingués chacun à sa manière. Mi-Sambeco, incontestablement, pour ce qui est des costumes. Miad El Comores, s’agissant de la prestation proprement dite. «Nous avions le public avec nous», a estimé, confiant, le président d’Utamaduni des Comores, sachant que les spectateurs pouvaient, à la fin du spectacle, voter pour leur orchestre préféré. Précisons que chaque troupe dispose de trente minutes de prestation. Entre les présentations et l’annonce des morceaux, les artistes ont juste le temps d’interpréter trois titres. En live, sous les étoiles.

Commentaires