logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Dsh Production / Une vision «new school» de l’audiovisuel

Dsh Production / Une vision «new school» de l’audiovisuel

Culture | -   Dayar Salim Darkaoui

image article une
C’est ce qu’entend instaurer cette société de production audiovisuelle, lancée il y’a un peu plus d’un mois par Wadri et Liil Crimi Dais. Le groupe a signé, le 24 août dernier, à travers la sortie du clip «Hule» de Crminal Team, groupe du label Waliya Record, son premier clip vidéo.

 

De verts paysages, des mangroves, le Karthala vu du ciel, le bleu de la mer, du sable blanc, etc. Dsh Production – entendre «De Shi Hatru» (notre façon de faire) – signe à travers le clip «Hule» du groupe Criminal Team, sorti le 24 de ce mois, son entrée dans le monde de l’audiovisuel. Le premier clip vidéo non seulement de cette société de production audiovisuelle, qui a vu le jour le 16 juillet dernier, mais également de la toute nouvelle maison de production Waliya Record, regroupant des jeunes artistes comoriens, transfuges pour la plupart du label Interface Prod.


L’ambition véhiculée par Abdousalami Mze Boina, son promoteur, est «d’apporter de la fraîcheur, une vision new school» au monde de l’audiovisuel comorien. Cet étudiant en mathématique et informatique appliquées aux sciences humaines à Paris, en France, est parti de rien. Mû depuis l’âge de dix-sept ans par «l’envie d’entreprendre», il a songé un temps à se lancer dans l’organisation de mariages, voire l’ouverture d’une salle de fitness ou d’un «urban soccer five» (football à cinq) avant de se raviser ces projets se révélant «coûteux et long à mettre en place». Il se rabat, donc, dans la production audiovisuelle. Un domaine qui n’est aucunement étranger à celui qui se décrit comme «un grand consommateur de clips vidéos» et admirateur du fameux réalisateur et producteur français Chris Macari.


Abdousalami Mze Boina, plus connu sous le nom de Wadri, travaille en tandem avec Saïd Abdillah alias Liil Crimi Dais, lancé dans la réalisation et montage vidéo en 2015, et déjà une centaine de réalisations vidéo à son actif. C’est notamment sur l’expérience de ce dernier que mise Dsh Production pour «s’implanter dans le marché». La société s’est engagée dans la réalisation des clips vidéo, spots publicitaires et autres reportages. Elle propose également des documentaires, des montages vidéo voire des interviews d’artistes. «Tout ce qui touche à l’audiovisuel», précise Abdousalami Mze Boina. Dsh Production a notamment produit un spot promotionnel pour l’Office national du tourisme, tourné du 10 au 14 août derniers à Ndzuani. En plus de spots publicitaires pour le Tennis Club et Mac Assurance. «Nous allons nous-mêmes à la rencontre du client, lui proposons ce dont il pourrait avoir besoin et lui faisons voir ce que nous sommes capables de faire», explique Wadri, lequel affirme viser, surtout, les entreprises et les Ong.


Dsh Production a choisi, pour le moment, de travailler en co-working avec la société Mac assurance, pour le côté administratif de la société, afin «d’amoindrir le coût du loyer». Elle dispos d’une équipe de quatre jeunes, âgés entre 22 et 27 ans et brandissant la devise : «La qualité avant tout !» Bonne route !


Commentaires