logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

À Inane ya Mbadjini, Sitti Farouata Mhoudine promet l’autosuffisance alimentaire

À Inane ya Mbadjini, Sitti Farouata Mhoudine promet l’autosuffisance alimentaire

Elections 2019 | -

image article une
La candidate promettra de mettre les bouchées doubles pour développer le secteur agricole avec des moyens techniques pour parvenir à «l’autosuffisance alimentaire». «Mon but est de subvenir aux besoins de la population. Et le pays exportera des produits locaux», a-t-elle déclaré.

 

C’est en présence d’une foule immense que la candidate de la Mouvance présidentielle à l’élection du gouverneur de Ngazidja a tenu, dimanche dernier, à Inane ya Mbadjini, son premier grand meeting. La première dame et plusieurs hauts responsables politiques de la Mouvance avaient répondu présents.
Pour la circonstance, le maire de la région de Badjini-est a expliqué pourquoi la candidate a choisi la sous-région de Pimba pour lancer sa campagne. Tout simplement, selon Ali Bedja, pour venir encourager les cultivateurs et les éleveurs car «l’agriculture et l’élevage occupent une place prépondérante dans la région et à titre professionnel, la femme cultive la terre ou élève des animaux».
Ali Ipvessi, un autre intervenant, a remercié la direction de campagne d’avoir eu l’idée d’organiser le premier meeting dans le Pimba, «région des femmes cultivatrices». Le notable rappellera également que la région de Badjini est un grand réservoir de jeunes au chômage. «Ces enfants n’attendent que le président réélu et la future gouverneure Sitti Farouata Mhoudine», devait-il souligner.
Pour sa part, Mohamed Soilihi, dit Momo, rappellera que la candidate est de Badjini et ceux qui disent qu’ils ne voteront pas pour une femme, ils se trompent. «Aucune créature sur terre n’est supérieure à sa mère», a déclaré le président de la Chambre d’agriculture avant d’ajouter que «nous, cultivatrices, croyons en l’émergence, et voterons Sitti Farouata le 21 avril prochain pour le développement de l’agriculture».


Au nom de la femme de la région, Sitti Soilihi appelle les femmes de Ngazidja, tout particulièrement celles de Badjini à battre campagne en faveur de la candidate de la Mouvance présidentielle afin de marquer la présence des femmes dans les instances de décision du pays. «Nous devrons nous présenter tôt dans les urnes dimanche prochain, voter Sitti Farouata Mhoudine, c’est soutenir les projets du chef de l’Etat et de faire des Comores un pays émergent», a-t-elle sensibilisé. À son tour, le directeur de campagne de la Mouvance présidentielle, au niveau de Ngazidja, Mohamed Ali Dia,  se dit «confiant» quant à «la victoire» de la candidate. Il affirmera que Sitti Farouata Mhoudine va entrer dans l’histoire de ce pays. «Les Comoriens, pour la première fois, éliront une femme au palais de Mdrodjuu. Dès le 1er juin prochain, un homme et une femme vont s’assoir sur la même table pour réfléchir ensemble l’avenir du pays», a souligné l’ambassadeur Dia.


Ainsi, Mohamed Daoudou, reviendra sur l’importance et le sens d’organiser un meeting dans le Pimba. «Le chef de l’Etat a pris l’initiative de développer le secteur agricole. Des machines agricoles seront remises aux cultivateurs et cultivatrices pour leur faciliter le travail et favoriser une main d’œuvre abondante», a-t-il indiqué. Mohamed Daoudou expliquera que le peuple comorien est «mature», «Il votera pour l’espoir et le développement du pays. L’espoir de la reconstruction du pays est dans les mains des candidats de la Mouvance présidentielle «, a-t-il souligné.
Dans son intervention, la candidate Sitti Farouata Mhoudine a remercié la localité d’Inane, la région de Badjini et la direction de campagne. La candidate promettra de mettre les bouchées doubles pour développer le secteur agricole avec des moyens techniques pour parvenir à «l’autosuffisance alimentaire». «Mon but est de subvenir aux besoins de la population. Et le pays exportera des produits locaux», a-t-elle déclaré. La candidate ajoute que la question des compétences ne se posera pas désormais. «Je vais résoudre les problèmes de mon île avec l’appui de l’Etat central», fera-t-elle savoir avant d’annoncer le soutien d’Ibrahim Ali Mzimba à sa candidature.    


     Azali Soilihi

Commentaires