logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Aboudou Soefo déroule son programme devant ses militants

Aboudou Soefo déroule son programme devant ses militants

Elections 2019 | -   Abdou Moustoifa

image article une
La rencontre avait réuni les cadres et militants issus des différentes régions composant l’île de Ngazidja vers lesquelles, Aboudou Soefo se tournera pour demander leur confiance à l’élection du 24 mars prochain. Au cours de cette réunion d’échanges, le débat tournait autour de deux points : la stratégie et le programme de campagne du candidat.

 

Premier candidat à avoir dévoilé son intention de briguer la magistrature de l’île autonome de Ngazidja, depuis l’annonce des élections, Aboudou Soefo a officiellement fait son entrée en campagne. Une rentrée sans tapages. En effet, l’enfant du Nguwengwe a invité, jeudi 21 février, dans l’après-midi, à l’hôtel Le Khalyptus, ses amis et soutiens. Venus tous des  régions de Ngazidja, ces derniers ont eu droit à une séance de discussion qui a duré environ trois heures de temps.
«C’est un séminaire dans lequel nous avons invité tous les cadres représentant l’ensemble des régions de l’île pour venir élaborer ensemble notre plan de campagne. L’occasion pour eux de découvrir le programme que notre candidat va défendre et présenter aux electeurs”, a indiqué le chargé de la communication de la rencontre.  Selon le directeur de campagne du candidat Aboudou Soefo, Mdjomba Moussa, il y aura dans chaque région une direction de campagne. «C’est pour cette raison que tout le monde était là. Il était question de plancher sur les préparatifs, en mettant en place une stratégie grâce à laquelle nous transmettrons le message aux habitants», devait-il souligner.

Le quotidien des habitants de l’île

La campagne sera axée sur le plan de mobilisation des électeurs, a précisé le co-fondateur du parti Radhi. «Ça sera du corps à corps», rassurera-t-il. La transition vers les énergies renouvelables, notamment le solaire, la pêche, l’aquaculture ou encore l’agriculture se trouvent sur la liste des points saillants du programme de l’ancien ministre des Affaires étrangères. Une nouvelle politique pour le développement du secteur agricole sera planifiée afin que la population s’intéresse à ce secteur clé, a promis le directeur de campagne. Sur ce point, le candidat exprimera sa désolation du fait que les Comores continuent d’importer des produits agricoles susceptibles d’être cultivés localement.
«Tout ce qui touche à la vie quotidienne des Grands-Comoriens sera à mes yeux une priorité, a déclaré le leader politique originaire                                                                      de Ntsinimwashongo qui promet de mettre les bouchées doubles pour parvenir à l’autosuffisance alimentaire. La question des compétences, tel que reparties dans la nouvelle Constitution, ne sera jamais un problème, estime Aboudou Soefo.  « Il y a des domaines qui me sont réservés exclusivement. Je vais m’y consacrer pour résoudre les problèmes des habitants de mon île, avec bien sur l’appui de l’Etat central. Il jouera un rôle d’émissaire entre nous et les partenaires. Les compétences partagées, ça sera la même chose. Mon but est de subvenir aux besoins de ceux qui vont m’élire», a-t-il clarifié. Les rencontres de proximité vont débuter dans la région d’Itsandra à partir de demain au plus tard.


Commentaires