logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Le candidat Azali Assoumani appelle à "une campagne électorale apaisée"

Le candidat Azali Assoumani appelle à "une campagne électorale apaisée"

Elections 2019 | -   Ali Abdou

image article une
Le candidat a fait appel à ses adversaires à œuvrer pour préserver la paix, la stabilité et l’unité nationale. Azali Assoumani estime que chaque candidat doit pouvoir présenter son projet de développement en faveur de l’Union des Comores et non en faveur d’un groupuscule. Il a demandé sa direction de campagne à ne pas céder aux provocations «au nom de la paix».

 

L’Alliance de la mouvance présidentielle (Amp) a tenu, hier dimanche 24 février à Mitsudjé, le premier meeting de campagne de ses candidats investis à l’élection présidentielle et des gouverneurs des îles autonomes de Ngazidja, Ndzuani et Mwali. Ce premier meeting a enregistré la présence des candidats Azali Assoumani à la présidentielle, Sitti Farouata Mouhidine au gouvernorat de Ngazidja, Anisse Chamssidine à Ndzuani et Mohamed Saïd Fazul à Mwali. Mais également certaines autorités.
À l’ouverture du meeting, Mohamed Toihir, au nom de la coordination de la Mouvance présidentielle au niveau de la région de Hambuu, a pris la parole pour souhaiter «la bienvenue à tous ceux qui ont fait le déplacement pour cette ouverture de la campagne des candidats de l’Amp». Il a adressé les remerciements de la région de Hambuu et de la ville de Mitsudje à la direction de campagne de l’Amp, d’avoir choisi la ville natale du candidat Azali Assoumani pour le premier meeting de campagne.
À son tour, le candidat Anisse Chamssidine a remercié le candidat Azali Assoumani et l’Amp pour leur choix porté sur lui d’être le candidat de la Mouvance au gouvernorat de Ndzuani. Il a lancé un appel aux Comoriens en général, et ceux de Ndzuani en particulier, à ne ménager aucun effort pour préserver l’unité nationale, gage du développement du pays.

L’acte fort du président Azali

Anisse Chamsidine a tenu à rassurer les Anjouanais l’amour que le président Azali Assoumani porte pour leur île. Il a cité les infrastructures routières engagées depuis deux ans qui, selon lui, démontrent l’engagement du président à répondre aux besoins des citoyens de l’île de Ndzuani. «Et je vous demande, en retour, de faire autant le 24 mars, en élisant Azali Assoumani président et moi gouverneur de l’île de Ndzuani», sollicite-t-il.
De son côté, Mohamed Ismaila a dressé un bilan des projets du candidat en faveur du développement des Comores. Il a cité le cas de l’université des Comores, qui selon lui, assure une mission importante dans ce pays, précisant que la plupart des agents de l’administration publique comorienne sont des ressortissants de l’Udc. Mohamed Ismaila a rappelé l’acte fort du président Azali Assoumani : le courage historique de mettre fin à la constitution de 2001, «pour doter le pays d’une constitution qui nous garantit la paix, la stabilité et l’unité nationale».
Après la présentation de l’équipe de campagne par Houmed Msaidié, Azali Assoumani a pris la parole. Il a d’abord demandé aux militants et sympathisants de l’Alliance à œuvrer pour l’unité nationale. Ensuite, Azali Assoumani a appelé ses adversaires pour «un débat d’idées et de projets», au lieu de se livrer à des querelles qui n’apporteront pas de réponses aux vraies préoccupations de la population comorienne. Le candidat de la Mouvance à la présidentielle à demande aux autres candidats à œuvrer vaille que vaille à préserver la paix, la stabilité et l’unité nationale. Le candidat Azali Assoumani a demandé aux partisans de la Mouvance à ne jamais céder aux provocations «au nom de la paix et la stabilité».

Ali Abdou  

Commentaires