logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Les douze candidats de l’opposition disent se retirer du processus

Les douze candidats de l’opposition disent se retirer du processus

Elections 2019 | -   La Redaction

image article une
Dans une déclaration commune, les douze candidats ont annoncé leur retrait du processus électoral. Ils ont lancé un appel à leurs militants à quitter les bureaux de votes.

 

Les douze candidats ont fait une déclaration commune à la résidence privée du candidat Achmet Mohamed Saïd, aux environs de 14h 40 mn, pour déclarer leur retrait officiel du processus du double scrutin en cours. Dans un premier temps, le candidat Mohamed Soilihi alias Campagnard, a demandé à ses militants d’empêcher avec tous les moyens l’acheminement des urnes à la Ceni.

 Il a sollicité ses sympathisants de le rejoindre au Palais du peuple pour apprendre la suite qui sera donnée. Le candidat Mouigni Baraka Saïd Soilihi le suivra en déclarant "qu’à partir d’aujourd’hui", l’ensemble des douze candidats ne reconnaitraient aucune légitimité de qui que ce soit. Le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2016 a soutenu que la situation qui prévaut actuellement dans les îles de Ndzuani et de Mwali ne permet pas d’assurer un processus électoral selon les conditions souhaitées.

 Avant de lancer un appel à l’Armée nationale de développement (And) lui demandant de "prendre sa responsabilité", les candidats annoncent qu’ils se préparent à engager tous les combats nécessaires. Le mot d’ordre qui a été donné par les douze candidats à leurs assesseurs est de "quitter les bureaux de vote sans signer aucun procès-verbal, et de saccager si c’est possible les urnes avant de partir". "Si la possibilité ne se présente pas, vider les lieux tranquillement et rejoignez-nous à l’Assemblée nationale, pour un sursaut républicain", ont-ils annoncé, rejetant en avance tout ce qui sera annoncé après la clôture des bureaux de vote.

 

 

Commentaires