logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Salim Saadi, un électron libre à l’assaut de Beit-salam

Salim Saadi, un électron libre à l’assaut de Beit-salam

Elections 2019 | -   Mohamed Youssouf

image article une
Candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, Salim Saadi sera bien présent dans la course, dont le coup d’envoi de la campagne vient d’être lancé depuis avant-hier mercredi. Novice dans la scène politique comorienne, il se réclame être «de la diaspora comorienne» qui majoritairement vit en France.

 

A seulement 45 ans, Salim Saadi sera probablement le benjamin parmi les 13 candidats qui vont se disputer le fauteuil de président de l’Union des Comores à cette élection anticipée de mars et avril prochains.  Seul comorien expatrié à briguer la magistrature suprême, ce natif de Ntsudjini n’est pas à sa première élection. Il figurait en effet sur la liste des 26 candidats qui partaient à l’assaut de Beit-Salam lors de la dernière présidentielle. Après sa défaite cuisante de 2016 (moins de 2%), il a lancé l’année suivante la fondation Actions Comores qui place sur le devant de ses ambitions l’émergence de la communauté rurale sans oublier les domaines tels que le sport, l’éducation, la santé et l’économie.


Comparé à ses futurs concurrents, Salim Saadi n’a pas eu la chance d’occuper des fonctions dans le pays, contrairement aux autres politiciens comoriens en lice pour la présidentielle, mais il a bâti sa carrière professionnelle à l’extérieur, en particulier, en France où il réside. Depuis 2017, le leader du parti Al-Qamar également technicien en réseau a occupé la fonction de directeur commercial dans plusieurs sociétés : Jc-Groupe puis chez Synergie-Environnement où il conserve la fonction de DC jusqu’à nos jours.


Le fondateur du parti Al-qamar, a décroché son baccalauréat professionnel maintenance en France, en 1992. Quatre ans plus tard, il obtient en 1996, un brevet de technicien supérieur maintenance et a passé une bonne partie de sa vie en France où il y sera de plus en plus actif ces dernières années. Aujourd’hui, il place la jeunesse au cœur de son programme et promet un avenir radieux à cette dernière.

Commentaires