logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Un vote calme dans le Badjini

Un vote calme dans le Badjini

Elections 2019 | -   Mohamed Youssouf

image article une
Le second tour de l’élection des gouverneurs a débuté ce matin dans l’île autonome de Ngazidja. Deux heures après l’ouverture des bureaux, les électeurs sont au rendez-vous plus particulièrement à Ntsinimwashongo.

 

A Badjini, le vote se déroule dans le calme en cette matinée. Si à Makorani, première localité de la région, la mobilisation est faible, on ne peut pas en dire autant pour la ville natale du candidat, Aboudou Soefo, qui affronte Mhoudine Sitti Farouatta. Dans tous les trois bureaux, de Ntsinimwashongo, les électeurs abondent devant les portails. Ils accomplissent leurs devoirs civiques dans le calme. Aucun incident n’est à déplorer, ont rassuré les trois présidents que nous avons interrogés. Mohamed Abdallah, président du bureau 2, l’a fait savoir. "Tout  va bien. Le matériel est complet. Il manque aucun assesseur. On ne peut que se réjouir. J’espère que cette atmosphère continuera jusqu’à la fin de la journée".  Jusqu’à 9h15, on avait enregistré 157 votants sur 600 inscrits dans ce même bureau. Soit un taux de participation de 25%

 

Le calme est de mise également au niveau des deux autres bureaux. Autre point en commun, existant entre ces bureaux : la barre de 140 votants a été dépassée. 200 votants pour Ntsinimwashongo 1 sur un total de 508. "Avant, il n’y avait pas trop de monde. Ce n’est que récemment que les gens se bousculent au portillon", a confié le président de ce bureau, Abdallah Ahamada. L’enfant du village, Abdoudou Soefo, lui, votera vers 11h. À Dzahadju ya Hambou, où le matériel est arrivé à 7h30, aucun électeur dans les couloirs à notre passage.

Commentaires