logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Le candidat Aboubacar Saïd Mdoihoma opte pour les porte-à-porte

Le candidat Aboubacar Saïd Mdoihoma opte pour les porte-à-porte

Elections | -   Ali Abdou

image article une
Le directeur de campagne du candidat de la Crc à la 14ème circonscription électorale de Moroni-nord a soutenu que les prochaines échéances électorales sont capitales en ce qu’on demande aux électeurs de choisir ceux qui allaient représenter les Comoriens à l’Assemblée nationale. De ce fait, son candidat a opté pour une campagne de proximité à travers des porte-à-porte pour pouvoir apporter des solutions aux préoccupations de la population.

 

La campagne électorale relative à l’élection législative du 19 janvier prochain bat son plein. Les candidats retenus sont descendus sur le terrain pour sensibiliser, exposer leurs projets et solliciter la voix du peuple pour devenir ses prochains représentants à l’Assemblée nationale, à partir du mois d’avril prochain. Pendant que certains candidats optent pour l’organisation des grands meetings, des réunions de quartiers et des conférences débats, le candidat de la Convention pour le renouveau des Comores (Crc), au niveau de la 14ème circonscription électorale de Moroni-nord, Aboubacar Saïd Mdoihoma, choisit une campagne de proximité à travers dans les quartiers de sa circonscription électorale.


Selon son directeur de campagne, Alihouzane Abasse, le choix de leur candidat consiste à se rapprocher davantage de ses électeurs pour s’enquérir de leurs préoccupations à court, à moyen et à long terme. Il a souligné que le candidat, Aboubacar Saïd Mdoihoma est quelqu’un qui a fait ses épreuves au cours de ces trois dernières années, en tant que directeur général de la société nationale d’électricité des Comores (Sonelec), période pendant laquelle «les résultats sont appréciés par tous les Comoriens». «S’approcher de nos électeurs pour savoir leurs souhaits est un passage obligé puisque nous sommes conscients de la lourdeur de notre prochaine mission, qui consiste à défendre les intérêts du peuple comorien en général et les électeurs de la 14ème circonscription électorale en particulier», a-t-il fait savoir.
Alihouzane Abasse soutient que l’élection de la capitale est différente des autres circonscriptions électorales, puisque selon lui, les députés de Moroni représentent l’ensemble de la population comorienne, les Grands comoriens, les Anjouanais, les Moheliens et les Mahorais, qui vivent tous dans la capitale et qui sont concernés par la désignation de leur futur député.

Le respect du choix démocratique du peuple

Le directeur de campagne explique que le candidat soutenu par le parti présidentiel a des propositions qui ne concernent pas seulement les habitants vivant dans la capitale, mais qui touchent l’ensemble de la population comorienne. Il citera, entre autres, le renforcement de la capacité de production d’électricité dans le pays. Selon lui, Aboubacar Saïd Mdoihoma, en tant qu’ancien dirigeant de la Sonelec, sait où commencer pour initier et faire adopter une proposition de loi qui allait faciliter les Comoriens en matière d’électricité. Il a également fait part de son projet en faveur d’un réseau de distribution d’eau dans le pays. Alihouzane Abasse explique que les partenaires financiers et techniques des Comores (Pnud et Ue) disposent des financements en faveur des projets d’adduction d’eau dans le pays, et ces financements nécessitent les efforts des parlementaires pour leur déblocage. «C’est pour cela qu’une fois élu député, notre candidat initiera une proposition de loi pour le déblocage de ces financements en faveur de l’adduction de l’eau dans le pays en général et la capitale Moroni en particulier», déclare-t-il.


Pour lui, les actions d’Aboubacar Saïd Mdahoma enregistrées ces trois dernières années à la Sonelec rassurent qu’il sera le prochain député de la 14ème circonscription électorale de Moroni-nord. «Nous sommes confiants des institutions en charge des élections (Ceni, Ceii, Ceci et ministère de l’Intérieur), qui ont démontré une maturité politique du pays en matière du respect du choix démocratique du peuple, lors des dernières échéances», a-t-il soutenu.

 

Commentaires