logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Soprano nommé ambassadeur des Comores dans le monde

Soprano nommé ambassadeur des Comores dans le monde

Politique | -   Dayar Salim Darkaoui

image article une
Après avoir reçu, dans la nuit du jeudi 5 juillet, le trophée des «Dix personnalités de l’année 2017» du journal Al-watwan et été élevé, vendredi 6 juillet, au rang de Commandeur de l’ «Ordre du croissant vert comorien», le rappeur franco-comorien Soprano a été nommé avant son départ, samedi dernier, «ambassadeur des Comores dans le monde avec résidence à Paris».

 

Une ambiance bon enfant a régné, samedi 7 juillet, au palais présidentiel de Beit-Salam. Un invité, d’un tout autre style, a été reçu par le président de la République, Azali Assoumani. Il s’agit du rappeur comorien, Saïd M’Roumbaba, alias Soprano, qui ne s’est pas pris la tête question protocole vestimentaire : t-shirt, survêt et baskets, sans plus. «Heureusement que tu t’es présenté ainsi habillé, sinon je t’aurais foutu à la porte», s’est amusé le président. «Carrément ?», rétorque Soprano. Le président, comme pour se mettre un peu dans le style de son invité du jour, a troqué le costume contre une chemise à rayures et un pantalon à pinces. Les deux hommes ont échangé quelques amabilités dans le salon du palais présidentiel, entre deux dattes, avant de poursuivre en profondeur leur discussion dans le bureau, «loin des oreilles indiscrètes».


Ils en ressortiront une trentaine de minutes plus tard, un drapeau comorien épinglé sur le t-shirt de Soprano. «Je l’ai nommé ambassadeur des Comores dans le monde avec résidence à Paris», a annoncé Azali Assoumani. «C’est un bel exemple pour nos enfants. Il fait la fierté des Comores», poursuit le chef de l’Etat, se remémorant un concert de Soprano à Bercy, où il avait eu l’occasion de le voir à l’œuvre. Le président regrettera l’emploi du temps trop chargé, à cause de la fête nationale de l’indépendance, qui n’a permis de le recevoir comme il l’aurait fallu. «Une autre occasion nous sera donné pour le recevoir, et vous allez constater qu’effectivement c’est un ambassadeur digne de ce nom qui est accueilli dans son pays», promet-il.

Les Comores dans le prochain single

La veille déjà, vendredi 6 juillet, lors de la célébration de la fête nationale de l’indépendance, Soprano a été élevé au rang de Commandeur de l’ «Ordre du croissant vert comorien». En plus du prix Al-watwan distinguant les «Dix personnalités de l’année 2017», qui lui a été remis en mains propres, dans la nuit du jeudi, à l’hôtel Le Retaj. «Ça fait beaucoup pour mes épaules», a répondu, tout sourire, Saïd M’Roumbaba aux journalistes.


Avec le président, il s’est entretenu entre autres de la culture comorienne et de l’image des Comores dans le monde. «J’affiche ma fierté d’être comorien depuis toujours, depuis mes premières chansons avec Psy4 de la rime. Que ce soit moi, Alonso ou Vicenzo, nous aimons notre pays d’origine. Nous avons grandi dans la culture, les traditions comoriennes, comme beaucoup de jeunes marseillais», a-t-il dit avant d’annoncer, dans le premier single qui va sortir, des «magnifiques images» des Comores.


Commentaires