logo Al-Watwan

Le premier journal des Comores

Douanes : Le personnel en retraite pour le bilan et les nouvelles méthodes à mettre en place

Douanes : Le personnel en retraite pour le bilan et les nouvelles méthodes à mettre en place

Société | -   Dayar Salim Darkaoui

image article une
Samedi et dimanche derniers, l’administration des douanes a été en retraite à l’hôtel Karthala. Le personnel de la douane a eu à se pencher sur six thématiques qui sont le bilan 2017, le plan stratégique 2018-2020, la nouvelle organisation de l’administration, le bien-être du personnel, la réingénierie des services douaniers et le cadre déontologique et éthique.

 

L’administration des Douanes a ouvert, samedi 24 février, à l’hôtel Le Karthala, sa première retraite du personnel. L’événement a vu la participation du ministre des Finances, Saïd Ali Saïd Cheyhane, des fonctionnaires douaniers de Ngazidja ainsi que des représentants de Ndzuani et Mwali. Jusqu’au dimanche 25 février, ces derniers doivent mener une réflexion autour des

 

grands enjeux auxquels font face les Douanes comoriennes afin qu’il (le personnel) puisse adopter les mesures nécessaires pour répondre aux impératifs qui s’imposent à lui, tout en tirant les leçons du passé.


Six thématiques ont été retenues, à savoir, le bilan 2017, le plan stratégique 2018-2020, la nouvelle organisation de l’administration, le bien-être du personnel, la réingénierie des services douaniers et le cadre déontologique et éthique.

Pour ce qui est du bilan 2017, il est assez flatteur. Les recettes ont doublé par rapport aux recettes moyennes des dernières années. Le plan stratégique des Douanes comoriennes devrait, à son tour, être au cœur des discussions. Un nouvel organigramme, plus simple et plus léger, sera présenté au personnel.

Il va permettre d’améliorer l’efficacité et l’efficience de l’administration. La question du bien-être du personnel est une des priorités de la direction générale des Douanes.
La réingénierie des services est un processus de modernisation rendu nécessaire en raison de la mise en service du Sydonia World, un système informatique douanier de dernière génération.

 

Elle vise à corriger les failles d’un système désuet qui ne correspond plus aux exigences d’une politique de contrôle intelligent et une facilitation des échanges améliorée.

 

 

Niveau déontologie, plusieurs éléments qui ont été identifiés et vont faire l’objet d’examen. Entre autres la planification mensuelle, les primes, le Code de conduite, l’éthique, les missions à l’étranger, etc. Le cadre légal (code, tarif harmonisé, etc.) dont la gestion est confiée à des professionnels, tenu et amélioré avec transparence et objectivité, devrait occuper en outre une place prépondérante lors de cette retraite.


Commentaires